Linky

CORONA-LINKY : LA PAIX !

Jusqu’au dernier moment avant les mesures de confinement, Enedis aura tenté d’imposer son Linky. Son déploiement est désormais suspendu «jusqu’à nouvel ordre».

Le lundi 16 mars, tout le monde ou presque était déjà concentré sur la crise du Covid-19. Quatre jours plus tôt, le président de la République annonçait que nous étions face à une épidémie de très grande ampleur, et que l’ensemble des établissements scolaires allaient fermer leurs portes. «La priorité des priorités aujourd’hui est donc de protéger les plus faibles, celles et ceux que cette épidémie touche d’abord», indiquait-il encore. Enedis, pourtant, envoyait encore des courriers à ses usagers pour les informer du passage prochain de ses prestataires pour les équiper en compteur Linky.

Un couple d’octogénaires a ainsi reçu un courrier du gestionnaire du réseau, daté du 16 mars, qui l’informait du passage prochain de l’un de ses sous-traitant. Le ton du gestionnaire du réseau de distribution d’électricité n’a pas varié, insistant sur «le caractère obligatoire» de ce remplacement.

Aucune précaution particulière

Démarchées une première fois en 2018, ces personnes avaient pourtant fait connaître leur refus par courrier recommandé avec accusé de réception. Deux ans plus tard, Enedis revient donc à la charge, dans une période de crise sanitaire majeure. Aucune précaution particulière n’est pourtant prise pour s’adresser à eux : «Sans demande de rendez-vous de votre part, le compteur, situé à l’extérieur de votre logement, sera remplacé prochainement.» Bref, que vous le vouliez ou non, on vous l’installera!

Le soir-même du jour auquel ce courrier a été envoyé, Emmanuel Macron annonçait des mesures de confinement, «pour réduire nos déplacements et nos contacts au strict nécessaire». Cette fois, c’étaient «tous les commerces non essentiels à la vie de la nation» qui allaient être fermés. Il fallait se tourner, dans la mesure du possible, vers du télétravail, et se contenter des déplacements strictement nécessaires.

Le compteur Linky est-il «essentiel à la vie de la nation» ? Évidemment non. Contacté par nos soins, le service presse d’Enedis confirme donc que «la pose du compteur Linky est suspendue jusqu’à nouvel ordre». «Nos entreprises partenaires appliquent les décisions gouvernementales comme toutes les entreprises françaises», précise-t-il aussi. Un répit, pour les opposant·es à ce compteur communicant, qui ont sans doute bien d’autres choses à penser.

Nicolas Bérard

Nouveau livre à paraître :

(sortie initialement prévue le 15 avril, parution sans doute reportée en raison de l’épidémie de Covid19, du confinement et de la fermeture des librairies. Vous pouvez néanmoins le pré-commander dès maintenant en cliquant ci-dessous.)